Qu’est-ce que la Zakât ?

Qu'est-ce que la Zakât ?

La Zakât (aumône purificatrice) est l’un des piliers de l’Islam. Sa grande importance est clairement indiquée par le Coran et la Sunna.

Si cet article vous plaît, n’hésitez pas à découvrir notre livre : 100 Trésors de l’Islam

La valeur de la Zakât

Allah a réuni la Zakât avec l’accomplissement de la prière dans pas moins de 82 endroits de Son Livre. Cela souligne son grand statut ainsi que la connexion qui existe entre elle et la prière.

Allah a dit :

“Et accomplissez la Salât (prière), et acquittez la Zakât, et inclinez-vous avec ceux qui s’inclinent.” (Sourate La Vache, verset 43)

“(…) Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salât et acquittent la Zakât, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.” (Sourate Le Repentir, verset 5)

Le Prophète (paix sur lui) a dit :

« L’islam est bâti sur cinq choses : l’attestation qu’il n’y a pas d’autre divinité qui mérite d’être adorée si ce n’est Allah et que Muhammad est le Messager d’Allah, accomplir la prière, s’acquitter de la zakât, jeûner le ramadan et le hajj ». (Rapporté par Al-Bukhari et Muslim)

zakat

La définition de la Zakât

Il s’agit du 3ème pilier de l’Islam. Elle a été prescrite au cours de la 2ème année de l’Hégire.

Selon la Sharia, elle constitue un devoir obligatoire. Seule une certaine catégorie de gens doit la payer. Elle s’applique seulement sur certains biens en particulier. Elle doit être acquittée en un temps déterminé.

Ses vertus

Payer la Zakât est un acte de bienveillance envers les gens. C’est également un moyen de purifier les biens des souillures et de les protéger contre la destruction. Enfin, il s’agit d’un grand moyen d’adorer le Seigneur des mondes.

Allah a dit :

“Prélève de leurs biens une Sadaqâh par laquelle tu les purifies et les bénis, et prie pour eux. Ta prière est une quiétude pour eux. Et Allah est Audient et Omniscient.” (Sourate Le Repentir, verset 103)

Cette noble adoration purifie donc l’âme de l’avarice. Elle permet également d’apporter de la subsistance à ceux qui en ont besoin.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à consulter notre livre : 100 Trésors de l’Islam

Source :

Al-Mulakhkhass Al-Fiqhi – Docteur Sâlih Al-Fawzân.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.