Le sens du mot “hamd”

le sens de Hamd

Hamd signifie « louange ». Cela désigne une glorification faite de bon gré, issue de l’amour et de la vénération que l’on a pour celui dont on fait la louange.

Cet article est tiré de notre livre : Tafsir Sourate Al-Fatiha – L’Exégèse de la Sourate « L’Ouverture »

Ce mot porte aussi le sens de rida (« satisfaction »). Il est le contraire de dhamm (« blâmer »).

Son sens est plus général et inclusif que celui de shukr (la gratitude), car il englobe à la fois le remerciement et l’éloge.

De plus, shukr s’exprime uniquement en réponse à une faveur alors que hamd s’exprime à la fois en réaction à une faveur et en réponse à une action spontanée de dhikr (rappel).

C’est en ce sens qu’Ibn ‘Abbas a dit :

« « Al-Hamdoulillah » est la formule de gratitude. ».

‘Ali a dit :

« Il s’agit d’une expression qu’Allah a choisie pour être dirigée vers Lui et qu’Il aime. ».

Abu ‘Abd Al-Rahman Al-Jaba’i a dit :

« La prière est gratitude, le jeûne est gratitude, tout bien que l’on fait est gratitude, la meilleure forme de gratitude consiste à dire : « Toutes les louanges appartiennent à Allah (Al-Hamdoulillah). ».

C’est donc pour l’aspect global de ce mot que les Prophètes ont exprimé leur gratitude dans le Coran en utilisant hamd.

Le sens du mot "Hamd"

Allah a commandé à Noé (paix sur lui) de dire :

« Et lorsque tu seras installé, toi et ceux qui sont avec toi, dans l’arche, dis : « Louange à Allah qui nous a sauvés du peuple des injustes ». » (Sourate Les Croyants, verset 28)

Ibrahim a dit :

« Louange à Allah, qui en dépit de ma vieillesse, m’a donné Ismaël et Isaac. » ( Sourate Ibrahim, verset 39)

David et Souleyman ont dit :

« Louange à Allah qui nous a favorisés à beaucoup de Ses serviteurs croyants ». (Sourate Les Fourmis, verset 15)

Allah a ordonné à notre Prophète (paix sur lui) de dire :

« Et dis : « Louange à Allah qui ne S’est jamais attribué d’enfant, qui n’a point d’associé en la royauté et qui n’a jamais eu de protecteur de l’humiliation ». (Sourate Le Voyage Nocturne, verset 111)

Les Gens du Paradis diront :

« Louange à Allah qui a écarté de nous l’affliction. Notre Seigneur est certes Pardonneur et Reconnaissant. » (Sourate Le Créateur, verset 34)

« Et la fin de leur invocation sera : « Louange à Allah, Seigneur de l’Univers ». » (Sourate Yunus, verset 10)

C’est pour cette raison que le mot hamd a été utilisé dans ce verset de la sourate Al-Fatiha.

Certains savants ont affirmé que le mot shukr était plus englobant que hamd car l’éloge s’exprime par la langue alors que la gratitude peut s’exprimer par la langue, le cœur et les membres.

Shukr s’exprime par la langue en faisant l’éloge de Celui qui dispense les bienfaits ; à travers les membres en accomplissant les actes d’obéissance envers Lui et en abandonnant les actes de désobéissance ; à travers le cœur en reconnaissant l’ampleur de Ses bienfaits et en sachant qu’ils proviennent de Sa grâce et non pas du mérite du serviteur.

Les deux avis sont corrects chacun en leur endroit. Hamd est plus général dans son contexte et Shukr est plus général dans son contexte.

Source : Tafsir Sourate Al-Fatiha – L’Exégèse de la Sourate « L’Ouverture »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.