La situation du musulman dépend de sa foi

la situation du musulman dépend de sa foi

Le serviteur reçoit suprématie, puissance et honneur en fonction de sa foi et de la concrétisation de ses réalités.

Cet article est tiré de notre livre : Les Bienfaits de l’Épreuve

Les manques dans la foi amènent à des manques dans le bonheur et la sécurité

S’il dispose d’un manque dans l’un de ces aspects cités plus haut, cela prouve qu’il existe des lacunes dans les composants de sa foi.

Ces manques se situent dans la science ou dans la pratique, intérieurement ou extérieurement.

Dans le même ordre d’idée, il faut savoir qu’Allah ne défend les croyants qu’en fonction de leur foi.

« Allah prend la défense de ceux qui croient » (Sourate Le Pèlerinage, verset 38)

Donc, si la défense fait défaut de quelque manière que ce soit, c’est à cause de notre propre faiblesse dans la foi.

De même, Allah nous suffit conformément à notre foi :

« Ô Prophète, Allah et ceux des croyants qui te suivent te suffisent. » (Sourate Le Butin, verset 64)

Ainsi, selon que notre foi augmente ou diminue, le fait qu’Allah nous suffise augmente ou diminue également.

Rappelons que fait partie de la croyance de Gens de la Sunnah et du Consensus que de croire que notre foi augmente et diminue.

situation musulman

Le secours ou l’abandon d’Allah

La même chose s’applique aux alliés d’Allah :

« Et Allah est l’allié des croyants » (Sourate La Famille de ‘Imran, verset 68)

« Allah est le défenseur de ceux qui ont la foi » (Sourate La Vache, verset 257)

Cela s’applique également concernant le soutien intégral et la victoire :

« Nous secourrons, certes, Nos Messagers et ceux qui croient, dans la vie présente tout comme au jour où les témoins [les Anges gardiens] se dresseront (le Jour du Jugement) » (Sourate Le Pardonneur, verset 51)

« Nous aidâmes donc ceux qui crurent contre leur ennemi, et ils triomphèrent. »
(Sourate Les Rangs, verset 14)

C’est pourquoi, si le serviteur est éprouvé, que ce soit dans son corps, sa santé, ses biens ou dans la défaite contre son ennemi, c’est seulement dû à ses péchés. Cela se produit soit à cause d’un délaissement d’une obligation, soit à cause de l’accomplissement d’un interdit, ce qui constitue une partie de la diminution de sa foi.

Source : Les Bienfaits de l’Épreuve – Éditions MuslimLife – Ibn Qayyim Al-Jawziyya

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.