La signification du nom “Shaytan”

la signification du nom de Shaytan

Il est dit que le mot Shaytan est dérivé de shatana qui signifie « être distancé ». Et en effet, Shaytan est très éloigné de tout bien, quel qu’il soit.

Cet article est tiré de notre livre : Tafsir Sourate Al-Fatiha – L’Exégèse de la Sourate « L’Ouverture »

Il est également dit que le nom est dérivé de shata qui signifie « brûler ». Cela, car il est fait de feu.

D’autres ont affirmé que les deux sens étaient corrects. Cependant, la première signification est la meilleure, car elle est prouvée par l’usage des Arabes.[1]

Shaytan fait partie des Jinns comme le prouve Sa parole :

« Et lorsque nous dîmes aux Anges : « Prosternez-vous devant Adam », ils se prosternèrent, excepté Iblis [Satan] qui était du nombre des djinns et qui se révolta contre le commandement de son Seigneur. »[2]

Il est fait de feu :

« … et Il créa les Jinns à partir de la flamme d’un feu sans fumée »[3]

C’est d’ailleurs à cause de cela qu’il refusa de se prosterner devant Adam :

« Je suis meilleur que lui, dit [Iblîs,] Tu m’as créé de feu et tu l’as créé d’argile ».[4]

« Il dit : « Je ne puis me prosterner devant un homme que Tu as créé d’argile crissante, extraite d’une boue malléable ». »[5]

La signification du nom "Shaytan"

Al-Shanqiti commente cet argument utilisé par Shaytan en disant :

« L’analogie employée par Iblis concernant son origine raciale, qui est le feu, vis-à-vis de celle d’Adam, qui est l’argile, ainsi que sa conclusion qui consiste à dire qu’il est meilleur qu’Adam et qu’il ne désire pas se prosterner devant celui qui est inférieur à lui, malgré l’existence d’un texte clair est sans équivoque qui est « Prosternez-vous devant Adam », sont appelées fasid al-i’tibar conformément à la terminologie des savants des fondements.

Donc quiconque rejette un texte de la Révélation, clair et sans équivoque, à cause d’une analogie, aura pris Iblis pour prédécesseur dans ce mensonge.

Cette analogie d’Iblis, qu’Allah le maudisse, est fausse pour trois raisons :

  1. Il s’agit de fasid al-i’tibar à cause de son opposition à un texte clair comme cela vient d’être mentionné.
  • Nous n’acceptons pas que le feu soit meilleur que l’argile, plutôt l’argile est meilleure que le feu. Cela, car la substance du feu est irrégulière, désinvolte, corrompue, et désagrégée. La substance de l’argile, au contraire, est calme et stable. Si tu veux comprendre les capacités de l’argile et son excellence, observe les jardins resplendissants et ce qu’ils contiennent comme fruits délicieux, fleurs élégantes et senteurs subtiles. Tu sauras alors que l’argile est certes meilleure que le feu.
  • Même si nous venions à accepter, au nom du débat, que le feu est meilleur que l’argile, cela n’impliquerait pas nécessairement qu’Iblis est meilleur qu’Adam. L’excellence des fondations n’implique pas forcément l’excellence des ramifications. Plutôt, il est possible que la fondation soit sublime et que les ramifications soient disgracieuses.

Le poète a dit :

Si tu en venais à vanter les mérites des pères qui possédaient l’excellence Nous aurions dit : « Tu as dit vrai, mais combien sont mauvaises leurs descendances ! ». ».[6]

Source : Tafsir Sourate Al-Fatiha – L’Exégèse de la Sourate « L’Ouverture »


[1] Ibn Kathir

[2] Sourate La Caverne, verset 50

[3] Sourate Le Tout-Miséricordieux, verset 15

[4] Sourate Sad, verset 76

[5] Sourate Al-Hijr, verset 33

[6] Al-Shanqiti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.