L’épreuve : un remède pour le croyant

l'épreuve un remède pour le croyant

Dans cet article, l’imam Ibn Al-Qayyim nous explique en quoi l’épreuve constitue une purification pour le musulman.

Cet article est tiré de notre livre : Les Bienfaits de l’Épreuve

L’effet de l’épreuve sur le croyant

Elle le débarrasse des maladies qui le ronge avant qu’elles ne le détruisent ou, dans le meilleur des cas, diminuent sa récompense et son rang.

Les calamités et les difficultés retirent ces maladies et préparent le croyant à recevoir une rétribution pleine et un rang élevé.

Dès lors que l’on garde ce principe à l’esprit, on comprend que, pour le croyant, l’existence des afflictions est meilleure que leur absence.

epreuve remede croyant

Le sort du musulman n’est que du bien

Le Prophète (paix sur lui) a dit :

« Que le sort du croyant est étonnant ! En effet, son sort n’est que du bien — situation dont ne jouit que le croyant — ; s’il remercie Allah pour un bien qu’il acquiert, il en est récompensé, et s’il endure un malheur qui le frappe, il en est encore récompensé : tout jugement divin qui concerne le musulman lui est bénéfique. » (Rapporté par Muslim)

Les épreuves et les afflictions représentent l’un des moyens par lesquels Allah aide Son serviteur, l’anoblit et le gratifie du bien-être.

C’est pour cette raison que les plus éprouvés des gens sont les Prophètes, puis ceux qui sont les plus proches d’eux, chaque personne étant éprouvée en fonction de sa religion.

Le croyant est éprouvé à tel point qu’il finit par marcher sur la terre sans qu’aucune trace de péché demeure sur lui.

Source : Les Bienfaits de l’Épreuve – Éditions MuslimLife – Ibn Qayyim Al-Jawziyya

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.