Les catégories du monothéisme (al-Tawhid)

Les catégories du monothéisme (al-tawhid)

Le shaykh Ibn Baz a dit : Clarifions les catégories du monothéisme (al-Tawhid). Elles sont au nombre de trois :

  • L’Unicité de la Seigneurie (Tawhid al-Rouboubiyyah)
  • L’Unicité de la Divinité (Tawhid al-Oulouhiyyah)
  • L’Unicité des Noms et Attributs (Tawhid al-Asma wa al-Siffat).

Cet article est tiré de notre livre : Allah l’Unique.
Pour le découvrir, cliquez ici : découvrir le livre Allah l’Unique

L’Unicité de la Seigneurie consiste à croire qu’Allah est le Créateur de toute chose, l’Administrateur des affaires de toute chose et qu’Il n’a aucun partenaire en cela.

L’Unicité de la Divinité consiste à croire qu’Allah est le seul qui mérite d’être adoré et qu’Il n’a aucun rival en cela. Tel est le sens de « Nulle divinité n’est digne d’être adorée en dehors d’Allah. »[1]. Cela signifie qu’il n’existe aucun véritable destinataire de culte en dehors d’Allah. Par conséquent, tous les actes d’adoration tels que la prière ou autre doivent absolument être sincèrement dédiés à Allah seul. Il n’est pas permis d’adresser un quelconque acte d’adoration à autre que Lui.

L’Unicité des Noms et Attributs consiste à croire à tous les Noms et Attributs d’Allah apparaissant dans le Noble Coran et la Sounnah authentique. Nous les affirmons pour Allah seul, d’une manière qui convient à Sa majesté, sans distorsion, sans négation, sans parler du comment ou faire de comparaison avec les créatures. Ceci se base sur les versets[2] :

« Dis : « Allah est la seule et unique divinité. Allah est le Maître dont nul ne peut se passer. Il n’a pas engendré, ni été Lui-même engendré. Et nul dans Sa création n’est à même de L’égaler. » »[3]

« Rien ne Lui est comparable, et Il entend tout et voit tout. »[4]Certains savants ont classé le monothéisme en deux catégories, considérant l’Unicité des Noms et Attributs comme faisant partie de l’Unicité de la Seigneurie. Ceci ne pose aucun problème, car l’intention derrière les deux classifications est claire.

Explications du Shaykh ‘Abderrazzaq al-‘Abbad

Cette leçon clarifie le monothéisme, celui pour lequel Allah nous a créés. Il nous a fait exister dans le but de le concrétiser.

Après recherche, le Livre et la Sounnah prouvent que les catégories du monothéisme sont au nombre de trois :

  • L’Unicité de la Seigneurie (Tawhid al-Rouboubiyyah)
  • L’Unicité de la Divinité (Tawhid al-Oulouhiyyah)
  • L’Unicité des Noms et Attributs (Tawhid al-Asma wa al-Siffat).

Ces catégories sont liées les unes aux autres et ne peuvent être séparées. Ainsi, la foi d’un individu dans la Seigneurie d’Allah et dans Ses Noms et Attributs implique qu’il purifie son culte en le dédiant à Allah seul, qu’il L’unifie dans ses adorations et qu’il ne prenne personne ni quoi que ce soit en tant que rival ou partenaire d’Allah.

L’Unicité de la Seigneurie peut contenir l’Unicité des Noms et Attributs comme le shaykh en a fait l’allusion à la fin de son propos. Il a affirmé que certains savants classent le monothéisme en deux catégories :

  • L’Unicité du Savoir. Elle englobe l’Unicité de la Seigneurie et l’Unicité des Noms et Attributs. En effet, ces deux catégories requièrent connaissance, compréhension et affirmation.
  • L’Unicité de l’Action. Il s’agit de l’Unicité de la Divinité qui consiste à unifier Allah par l’adoration en Lui dédiant exclusivement le culte.

Ces deux catégories du monothéisme forment le but de la création.

Il est fait référence à la première catégorie dans le verset suivant :

« Allah est Celui qui a créé sept cieux et autant de terres, entre lesquels descendent Ses commandements. Vous saurez ainsi que le pouvoir d’Allah est absolu et que Sa science embrasse toute chose. »[1]

La seconde catégorie est mentionnée dans le verset suivant :

« Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent. »[2]

Le premier verset indique qu’Il les a créés pour savoir.

Le second verset indique qu’Il les a créés pour adorer.

Ces deux catégories de monothéisme (tawhid) sont les causes de la création qui nous permet de connaître les Noms et Attributs de notre Seigneur.

Nous apprenons à Le connaître à travers Ses beaux Noms qu’Il enseigne à Ses serviteurs, Ses nobles Attributs et Ses Actes grandioses.

La seconde catégorie concerne les actes. Cela consiste à unifier Allah par l’adoration et de faire que la religion soit purement pour Lui.

Cette classification ne pose aucun problème, car ceux qui considèrent que les catégories du monothéisme sont au nombre de deux placent l’Unicité de la Seigneurie et l’Unicité des Noms et Attributs dans une seule et même catégorie, la catégorie du Savoir. En effet, elles nécessitent toutes les deux des connaissances.

La seconde catégorie est l’Unicité de l’Action, elle correspond à l’Unicité de la Divinité.

Les trois catégories de monothéisme sont connues par l’examen de la Parole d’Allah et de celle de Son Messager (paix sur lui). Il s’agit d’une analyse parfaite et prouvée.

Telle est la condition de nombreux sujets de la Législation : ils sont connus par l’examen de la Parole d’Allah et de la parole de Son Messager (paix sur lui).

Cette catégorisation du monothéisme est légiférée, c’est-à-dire qu’elle est extraite du Livre d’Allah et de la Sounnah de Son Messager (paix sur lui).

Nous pouvons par exemple les identifier dans la Sourate al-Fatihah (L’Ouverture) :

« Louange à Allah, Seigneur de la Création »[3]

Il s’agit de l’Unicité de la Seigneurie.

« le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux, Maître souverain du Jour de la rétribution. »[4]

Il s’agit de l’Unicité des Noms et Attributs.

« C’est Toi seul que nous adorons et de Toi seul que nous implorons aide. »[5]

Il s’agit de l’Unicité de la Divinité.

Maintenant, identifions ces catégories dans la dernière sourate du Coran :

« Dis : « J’implore la protection du Seigneur des hommes »[6]

Il s’agit de l’Unicité de la Seigneurie.

« Maître des hommes »[7]

Il s’agit de l’Unicité des Noms et Attributs.

« Dieu des hommes »[8] Il s’agit de l’Unicité de la Divinité.

Source : Allah l’Unique – Éditions Muslimlife 


[1] Sourate 65 : La Répudiation, verset 12.

[2] Sourate 51 : Les Vents qui Dispersent, verset 56.

[3] Sourate 1 : L’Ouverture, verset 2.

[4] Sourate 1 : L’Ouverture, versets 3-4.

[5] Sourate 1 : L’Ouverture, verset 5.

[6] Sourate 114 : Les Hommes, verset 1.

[7] Sourate 114 : Les Hommes, verset 2.

[8] Sourate 114 : Les Hommes, verset 3.

 


[1] Note du traducteur : il s’agit de la traduction de l’attestation de foi « La ilaha illa Allah ».

[2] Traduction approchée du sens des versets.

[3] Sourate 112 : La Foi Pure, versets 1 à 4.

[4] Sourate 42 : La Concertation, verset 11.

E-book offert

Ne pars pas sans télécharger ton e-book offert que tu pourras consulter sur ton ordinateur, ta tablette ou ton smartphone. 

Qu’Allah fasse que cet ouvrage soit bénéfique au plus grand nombre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus et gérer vos préférences, consultez notre Politique de Confidentialité.

E-book offert

Ne partez pas sans télécharger votre e-book offert que vous pourrez consulter sur votre ordinateur, votre tablette ou votre smartphone. 

Qu’Allah fasse que cet ouvrage soit bénéfique au plus grand nombre !