2 conditions indispensables à nos adorations

conditions adorations

Allah nous dit dans le Coran : “Je n’ai créé les Djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent” (Sourate 51, verset 56). Les adorations sont donc au coeur de la vie du musulman. Mais pour qu’elles soient valides, elles doivent respecter 2 conditions.

Si cet article vous plaît, n’hésitez pas à consulter notre livre : 100 Trésors de l’Islam

1- La sincérité

Nos adorations ne doivent être accomplies que pour Allah exclusivement. En effet, Allah dit : “Il ne leur a été commandé, cependant, que d’adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif, d’accomplir la prière et d’acquitter la Zakât. Et voilà la religion de droiture.”. (Sourate Al-Bayyinah, verset 5).

D’autre part, le Prophète (paix sur lui) a dit : “Les actes ne valent que par les intentions. Et à chacun selon son dessein. Celui qui émigre pour Dieu et Son Messager, son émigration lui sera comptée comme étant pour Dieu et Son Messager. Et celui qui émigre pour acquérir des biens de ce bas monde ou pour épouser une femme, son émigration ne lui sera comptée que pour ce vers quoi il a émigré.“. (Al-Boukhari et Muslim).

Donc, notre intention doit être de dédier sincèrement nos adorations à Allah. Le fait de dédier nos adorations à autre qu’Allah constitue un danger immense. Il est malheureusement très facile de tomber dans ce piège.

En effet, Abû Hourayra rapporte que Le Prophète (paix sur lui) a dit :

« Le Jour de la Résurrection, Allah, exalté soit-Il, descendra pour juger entre les serviteurs alors que chaque nation sera agenouillée. Les premières personnes qui seront alors jugées seront un homme qui mémorisait le Coran, un homme qui sera mort en martyr et un homme riche.

Allah demandera alors au premier : ‘Ne t’avais-je pas enseigné ce qui  été révélé à Mon messager ?’ ‘Si ô seigneur.’ Répondra l’homme. Puis Il lui demandera : ‘Qu’en as-tu fait ?’ Il répondra : ‘J’ai récité le Coran jour et nuit (pour Te plaire)’. Allah lui dira: ‘Tu mens !’ et les Anges diront : ‘Tu mens.’ Allah dira alors : ‘Tu n’as récité le Coran qu’afin d’être qualifié de récitateur (du Coran) et c’est ce qui a été dit de toi’.

Puis on emmenera l’homme riche et Allah lui dira : ‘Ne t’avais-Je pas octroyé des biens de quoi te suffire ?’ ‘Si ô seigneur.’ Répondra l’homme. Puis Il lui demandera : ‘Qu’en as-tu fait ?’ Il répondra : ‘Je maintenais les liens de parenté et dépensais en aumône (pour Te plaire).’- ‘ Tu mens !’ lui dit Allah, exalté soit-Il,  et les Anges diront : ‘Tu mens.’ Allah dira alors : ‘Tu ne l’as fait qu’afin d’être qualifié de généreux et c’est ce qui a été dit de toi’, répondit Allah, Exalté soit-Il.

On emmenera ensuite l’homme qui sera mort en martyr et Allah lui dira : ‘Pour quelle cause as-tu été tué ?’ ‘ J’ai eu l’ordre de lutter pour Ta cause et j’ai combattu jusqu’ à ce que je meure en martyr’, répondra l’homme. ‘ Tu mens’, lui dira Allah et les Anges diront : ‘Tu mens.’ Allah dira alors : ‘Tu ne combattais qu’afin d’être qualifié de brave et c’est ce qui a été dit de toi’.

Puis le Prophète (tapa sur mes genoux) et me dit : « Ô Abû Hourayra, ces trois personnes seront les premières créatures à être jetées en Enfer au Jour de la Résurrection.» (Al-Bukhari).

conditions adoration

2- Le suivi de la Sunna

L’accomplissement de nos adorations doit être en conformité avec la Sunna du Prophète (paix sur lui). C’est de cette manière que se manifeste notre amour pour Allah et pour Son Prophète (paix sur lui). En effet, nous pouvons lire dans le Coran le verset suivant :

“Dis : “Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi, Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés.”.” (Sourate La famille d’Imran, verset 31).

De plus, le Prophète (paix sur lui) a dit : “Priez comme vous m’avez vu prier.” (Al-Bukhari).

3- Conclusion

Lorsque nous souhaitons vérifier la validité de nos adorations, essayons de nous poser deux questions :

  • Est-ce que j’accomplis cette adoration pour Allah seulement ?
  • Est-ce que je l’accomplis de la manière indiquée par le Prophète (paix sur lui) ?

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à consulter notre livre : 100 Trésors de l’Islam

Source :

La parure de l’étudiant en science religieuse – Bakr Abou Zayd – Éditions Ibn Badis – page 13-15

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.